House.008 La Sud Africaine

L’amour inconditionnel des Sud-africains pour la musique et la danse a fait de ce pays, en l’espace de trente ans, un des premiers consommateurs de musique House dans le monde.

C’est dans les années 90 que s’est répandu ce style dans tous les townships du pays à travers des fêtes de rue appelées « street bashes ». Ces fêtes permettaient à une population encore marquée par l’apartheid et les inégalités de s’affranchir de leurs conditions de vies épouvantables. Les djs locaux jouaient alors les titres des grands noms de la house comme Masters At Work, Larry Heard, Osunlade ou encore Kerri Chandler qui étaient de véritables légendes dans les townships. La musique house n’était pas une sous-culture alternative comme chez nous mais belle et bien la culture dominante au même titre que la scène kwaito.

On ne parlait pas à l’époque de « House » mais de musique « international » car on ne produisait pas de house ici, tout venait de l’étranger. Aucun dj n’était producteur ou compositeur alors que la consommation de house était une des plus importante au monde. Cette anomalie fut résolue au début des années 2000 avec des groupes comme « Brothers Of Peace » ou « Revolution » qui ont savamment mélangé Kwaito et House. Ils ont montré aux jeunes Sud-africains qu’ils étaient capables de produire leur propre musique plutôt que de consommer ce qui venait d’ailleurs.

Dès lors, de nombreux producteurs locaux essayent de composer leurs propres sons grâce au développement des logiciels de production. Une jeune génération de DJ comprend qu’il est possible de s’inspirer de son environnement pour y trouver de l’inspiration en intégrant par exemple des vocaux en tsivenda, une des langues officielles du pays. La house sud-africaine a donc cette identité propre et bien particulière née du mélange entre la musique traditionnelle du pays et la musique électronique. Cette couleur « Afro » donnée à la house apporte des sonorités nouvelles permettant à l’Afrique du Sud de se positionner comme une destination unique et incontournable de la musique house.

Tracklist

1. B.O.P (Brothers of Peace) – Thath’impahla
2. revolution- the anthem
3. Dj mujava – township funk
4. Heavy K feat Mpumi – Wena
5. Aero Manyelo – Tshunga
6. Batuk – força força
7. BlackCoffee feat Busi Mhlongo – Izizwe
8. Culoe De Song – Nguwe
9. Ternielle Nelson – African Woman (Culoe De Song Remix)
10. Qness – Imiyalo
11. Dix – Longtime Coming